Acheter pour louer : comment réussir son investissement ?

 

Si les perspectives de la défiscalisation liées à un achat en loi Pinel attirent des acquéreurs toujours plus nombreux, elles ne doivent pas masquer les risques potentiels d’un tel investissement. Tout projet d’investissement locatif doit en effet faire l’objet d’une mûre réflexion, tant sur son opportunité fiscale que patrimoniale.

achat maison

4 points à analyser avant d’acheter pour louer

Avant de concrétiser votre projet d’investissement locatif, prenez le temps d’analyser son potentiel de rentabilité. Vous pouvez dans un premier temps procéder à des simulations de loi Pinel 2016 et évaluer dans un second temps les 4 points suivants :

  • L’implantation du logement : vérifiez que le logement que vous envisagez d’acheter vous permette une mise en location rapide et durable.
  • L’état du marché immobilier local : analyser le marché local avant un achat permet de prévenir le risque d’un investissement surevalué.
  • Les performances énergétiques du logement : veillez à ce que votre achat corresponde bien aux nouvelles normes en termes de consommation énergétique (BBC, RT 2012 etc.). Un logement économe sera plus facilement loué.
  • Les dépenses annexes liées au logement : vos dépenses ne se limitent pas au seul achat de votre bien. Vous devrez également être en mesure de couvrir les dépenses annexes liées à votre logement, telles que les charges, la taxe foncière, les éventuelles réparations, les frais d’assurance etc.

Quelles conditions pour bénéficier du dispositif Pinel ?

Réussir votre investissement locatif, c’est aussi prendre en compte toutes les conditions vous ouvrant droit à une déduction fiscale. Le dispositif Pinel concerne par exemple certains types d’acquisitions :

  • Logement neuf
  • Logement en l’état futur d’achèvement
  • Logement à construire
  • Logement ancien faisant l’objet de travaux pour être transformé en logement neuf
  • Local affecté à un autre usage que l’habitation et faisant l’objet de travaux de transformation en logement

La période de l’investissement doit quant à elle être de 6, 9 ou 12 ans. Pour connaître toutes les conditions d’obtention des déductions fiscales de la loi Pinel, rendez-vous sur ce site : http://www.loi-pinel-info.org/