Comment bien choisir son terreau ?

Comment bien choisir son terreau ?

guide-achat-comment-choisir-terreau-jardin

Le terreau est une terre végétale riche en éléments en décomposition. Il ne faut pas le confondre avec l’engrais ou les fongicides comme la bouillie bordelaise. Dans les jardineries, vous trouverez plusieurs terreaux dont la composition varie. Voici quelques conseils pour choisir le bon produit.

Les terreaux adaptés à vos plantes

Certains terreaux sont élaborés pour aider à la croissance des divers types de plantes.

  • Pour les plantes vertes, le terreau doit être gras, riche en humus.
  • Pour les orchidées, il doit être constitué essentiellement d’écorces, de perlite et de pouzzolane.
  • Pour les plantes grasses et les cactées, il doit être riche en sable.
  • Pour les rosiers, il doit contenir de l’humus et du fumier de cheval.
  • Pour les plantes vivant dans les milieux acides (azalée, hortensia, rhododendron…), optez pour de la terre dite de bruyère.
  • Pour les bonsaïs, utilisez un substrat très drainant, riche en pouzzolane et en sable.

Les terreaux selon les besoins

Il existe des terreaux adaptés à certaines opérations précises, comme le rempotage, la plantation ou le semis.

  • Pour la plantation, un produit horticole ou spécial « plantation » est conseillé.
  • Pour rempoter, utilisez un produit spécial « rempotage », riche en tourbe et avec de l’engrais, en complément d’un terreau universel.
  • Pour le semis, il vous faut un produit riche en sable, tourbe et perlite, pour favoriser la germination.
  • Au potager, vous pouvez utiliser un produit spécial « horticulture », riche en oligo-éléments, en humus et en fumier, qui favorisera la croissance des légumes.

Les apports pour une meilleure terre

Des produits complémentaires existent pour améliorer la qualité de votre terre ou l’adapter à vos plantes.

  • Le fumier (de cheval, de poule ou d’ovins) apporte de la matière organique à la terre et améliore sa structure.
  • La tourbe rend les sols argileux plus légers et améliore les terres sableuses.
  • Le calcaire permet d’enrichir les terrains trop acides.
  • Le paillis d’écorce de pin permet, à l’inverse, d’acidifier un sol trop basique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *